Bénin

7 05 2011

 De grandes actions en cinq seulement   

         EDUCATION   

·         Gratuité de l’enseignement maternel et primaire ; 

·         Effectif de 100 765 élèves dans la maternelle contre 31 200 en 2006 ; 

·         Effectif de 1 732 élèves dans l’enseignement primaire contre 1 356 818 en 2006 ; 

·         Construction de 3 468 salles de classe pour un montant de 50 716 361.528 francs CFA ; 

·         Construction des ENI à Allada, Dogbo et kandi pour un montant de 2 497 091 de francs CFA ; 

·         Effectif de 500 777 élèves dans le secondaire général en 2009 contre 313 075 en 2005 ; 

·         Effectif de 20 048 enseignants dans le secondaire général en 2009 contre 10 793 en 2005 ; 

·         Effectif de 978 enseignants à l’ETFP en 2008 contre 904 en 2005 ; 

·         Total 626 établissements publics dans le secondaire général en 2010 contre 356 en 2005 ; 

·         Construction de 200 salles de classe dans l’enseignement technique et la formation professionnelle ; 

·         82 988 étudiants en 2010 contre 34 771 en 2006 ; 

·         1 103 enseignants du supérieur en 2010 contre 896 en 2006 ; 

·         Construction de salles de cours et d’amplis pour un montant de 4,5 milliards en 2010 ; 

·         Construction d’infrastructures dans le domaine des œuvres universitaires et sociales pour un montant de 5,964 milliards de FCFA ; 

·         Effectif des alphabétisés, 137 390 sur la période 2006 à 2010 contre 100 239 sur la période 2001 à 2006. 

 

       AGRICULTURE 

 

·         Acquisition de 450 tracteurs, 550 charrues à disques, 100 remorques agricoles de 3 tonnes, 124 remorques agricoles de 5 tonnes et 250 motoculteurs en 2006 et 2010 ; 

·         Fourniture d’intrants vivriers subventionnés et augmentation sensible de la production vivrière ; 

·         Appui de 1 498 761 000 francs CFA pour la promotion de 21 Petites et Moyennes Entreprises ; 

·         Installation de 28 unités de transformation de matières premières locales au profit des groupements de femmes ; 

·         Installation de 17 802 jeunes dans le cadre du Programme Spécial d’insertion des jeunes dans l’agriculture ; 

·         Création de 58 201 emplois saisonniers dans le secteur agricole ; 

·         Elaboration et transmission au FNPEEJ de 325 plans d’affaires. 

             

SANTE ET SOLIDARITE NATIONALE 

·         Réalisation de diverses infrastructures de santé (centres de santé et hôpitaux) pour un montant de 39 243 586 475 francs CFA ; 

·         6 milliards de francs CFA pour le traitement des indigents ; 

·         2,225 milliards de francs CFA pour la prise en charge de 22 252 césariennes ; 

·         Distribution de 1 472 973 moustiquaires pour la lutte contre le paludisme ; 

·         Traitement et prise en charge gratuits de 19 318/ malades de la tuberculose ; 

·         Construction de 6 nouveaux centres de traitement de la tuberculose ; 

·         Prise en charge de 15 401 personnes vivant avec le VIH avec l’ARV ; 

·         Taux de prévalence de VIH/SIDA, 1,9% en 2010 contre 2,1% en 2008 ; 

·         7,3 milliards de FCFA pour la construction des ouvrages d’assainissements et d’hygiène ; 

·         Assistance à 8 189 personnes indigentes ; 

·         Construction de 15 centres de promotion sociale ; 

·         Réalisation de 4 forages d’eau portable et 8 autres en cours. 

 

 

FONCTION PUBLIQUE 

 

·         71 218 agents de l’Etat en 2010 contre 41 326 en 2006 ; 

·         Reversement de 29 024 agents contractuels dont 10 657 pour l’enseignement primaire, 11 791 pour l’enseignement secondaire, 4 498 pour le secteur de la santé et 2 078 pour les autres secteurs ; 

·         25% d’allocation d’incitation à la fonction enseignante sur le salaire brut ; 

·         Amélioration significative des conditions de service des enseignants d’université ; 

·         Evolution du point indiciaire de 18,7%, passant de 2 547 au 31 décembre 2006 à 3 007 au 1er juillet 2009 ; 

·         Relèvement du Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti (SMIG) de 15%, passant 25 500 francs CFA à 31 62 francs CFA pour compter du 1er janvier 2009 ; 

·         Formation de 4 521 agents de l’Etat, y compris les lauréats des concours professionnels. 

 

                  DEVELOPPEMENT ET ECONOMIE 

·         Réforme des entreprises publiques pour des recettes de 69,595 milliards de francs CFA 

·         85 projets privés agréés en 2006-2010 au Code des Investissements pour une réalisation de francs CFA 73,5 milliards sur un montant global de francs CFA 147 milliards ; 

·         Appui au processus d’autorisation de 6 basses d’appui aux artisans à Cotonou, Abomey, Parakou et Porto-Novo ; 

·         Mise en place de 28 unités de transformation de matières premières locales (karité, noix de palme et manioc) au profit de groupement de femmes ; 

·         2 826 emplois créés ; 

·         Taux de croissance de 4% en 2006-2010 contre une moyenne de ‘,1% en 2001-2005 ; 

·         Dépenses de personnel : 243,2 milliards en 2010 contre 135 milliards en 2006 ; 

·         Transformation de 30 000 permis d’habiter en titres fonciers dans 20 communes du Bénin ; 

·         Cumul de la masse salariale : 929,6 milliards sur la période 2006 à 2010, contre 27,33 milliards sur la période 2001 à 2005. 

TELECOMMUNICATIONS 

·         Taux de couverture radiophonique : 95% en 2010, contre 60% en 2006 ; 

·         Taux de couverture télévisuelle : 95% en 2010, contre 40% en 2006 ; 

·         13 milliards de francs CFA pour l’extension et le renforcement du réseau à fibre optique ; 

·         Taux de pénétration du marché des GSM : 75% à juin 2010, contre 27% en 2007 ; 

·         Investissement privé de 451,9 milliards de francs CFA dans le secteur des Télécommunication et TIC entre 2007 et 2009 ; 

·         Evolution du nombre d’abonnés au réseaux de téléphone mobile entre 2007 et 2010 : 2 051 785 à 6 333 710. 

 

          MINES 

·         Réalisation de forage de 3 puits pétroliers dont 2 à Sèmè et 1 à Sota ; 

·         Découverte de 6 millions de mètres cube de terre de barre dans les départements de l’Ouémé et du Plateau ; 

·         Découverte de 45 millions de mètres cube de sable ; 

·         Investissement privé dans l’industrie cimentière. 

 

ENVIRONNEMENT 

 

·         Reboisement de 46 011hectares avec 27 138 094 plans mis en terre ; 

·         Restauration de 282 hectares des terres dégradées ; 

·         Reconversion de 120 conducteurs de taxi et de 30 vendeuses d’essence frelatées ; 

·         Création de 96 marchés ruraux de bois

 

 

INDUSTRIE 

 

·         Investissement privé  dans le secteur industriel : 114 milliards de francs CFA ; 

·         2,9 milliards de francs CFA en appui aux entreprises industrielles publiques ; 

·         14 entreprises sont éligibles au programme de restructuration et de mise à niveau appuyés par l’UEMOA ; 

·         Viabilisation de la zone franche industrielle à 32,5%. 

 

          COMMERCE 

·         Construction de 194 pompes-trottoirs entre 2006 et 2010 ; 

·         Mise en place de 28 unités de transformation du karité, du noix de palme et de manioc au profit de groupements de femmes. 

 

INFRASTRUCTURES 

 

·         400,5 Km de linéaire de routes aménagées et bitumées en cours, pour un montant de francs CFA 148,9 milliards ; 

·         227,3 Km de linéaire de routes aménagées et bitumées en cours, pour un montant de francs CFA 110,068 milliards ; 

·         418,3 Km de linéaire de routes aménagées et bitumées en voie de démarrage pour un montant de francs CFA 285,83 milliards. 

 

URBANISME 

·         86 Km de voies pavées et assainies, 37,4 Km de voies rechargées et assainies, 17,2 Km de voies bitumées, 230,9 Km de caniveaux latéraux construits et 23,2 Km de collecteurs primaires construits ; 

·         Mise en place de 60 bornes géodésiques de 2nd ordre  à Ouèssè, Glazoué, Savalou et Bantè ; 

·         Elaboration de 5 textes sur le foncier ; 

·         Mise en place de 3 modèles de cadastres des villes de Cotonou, Porto-Novo et Parakou ; 

·         Elaboration d’un schéma Directeur d’aménagement et d’urbanisme de la construction du « Grandd Nokoué » ; 

·         Extension du parking de l’aéroport international Cardinal Bernardin Gantin, avec une capacité d’accueil actuelle de 24 aéroport contre une capacité initiale de 9 aéronefs ; 

·         Acquisition de 9 locomotives, au profit de l’OCBN, pour le redémarrage des activités de transports ferroviaires ; 

·         121,7 milliards investis dans le secteur énergie pour l’électrification, la densification, le renforcement des réseaux, l’extension du réseau de distribution électrique et l’interconnexion électrique ; 

·         Taux national de couverture en électricité, 34,91% en 2010 contre 25,73% en 2006 ; 

·         Approvisionnement en eau potable : 2 357 250 personnes supplémentaires desservies en milieu rural sur la période 2006-2010 ; 

·         9 379 Equivalents Point d’Eau (EPE) réalisés en milieu rural sur la période 2006-2010 ; 

·         Cumul de 170 400 abonnés en milieu urbain sur la période 2006-2010 ; 

·         6 730 000 habitants desservis en milieu urbain. 

 

         SECURITE 

·         Recrutement de 1 899 agents de police entre 2006 et 2010 ; 

·         Construction de commissariats centraux de police d’Abomey-Calavi, Lokossa, Bohicon et Parakou ; 

·         Ratio de 1 700 habitants par policier en 2010 contre 3 000 en 2006 et perspective de 1 400 en 2011 ; 

·         Mobilisation et mise à disposition de plus de 7 milliards de francs CFA au profit des populations sinistrées. 

 

    DEFENSE 

·         Renforcement des capacités en ressources humaines pour un montant de 1,054 milliard (3000 militaires, 1000 gendarmes, 18 cadres techniciens, 150 ouvriers spécialisés recrutés, 200 jeunes officiers formés) ; 

·         Renforcement des capacités en matériels et équipements pour un montant de 26,5 milliards (acquisition de 4 hélicoptères, 1 avion présidentiel 3 petites embarcations, deux patrouilleurs, un radar, matériel d’habillement, de campement et couchage etc..) ; 

·         Renforcement des capacités en infrastructures pour un montant de 8 milliards (construction de 4 casernes modernes et de 2 écoles militaires, réfection de 15 casernes et 8 écoles militaires). 

JUSTICE 

·         Construction des sièges de 2 Cours d’Appel à Cotonou et Parakou, ainsi que leurs équipements en mobiliers et matériels informatiques ; 

·         Construction des sièges de 14 Tribunaux de conciliation dans les départements de l’Atacora, de la Donga, du Mono et du Couffo ; 

·         Construction et équipement de 6 nouveaux tribunaux de 1ère instance à Djougou, Aplahoué, Abomey-Calavi, Allada, Savalou et Pobè ; 

·         Construction et équipement en cours, de la Cour d’Appel d’Abomey ; 

·         Humanisation des prisons à travers la réhabilitation et la mise en service de la prison civile de 1 000 places d’Akpro-missérété ; 

·         Taux moyen de durée d’un procès civil : 6 mois en 2011 contre 8 mois en 2006 ; 

·         Délai de 8 jours pour le traitement des affaires civiles urgentes en 2010, contre une moyenne de 2 mois en 2006. 

AFFAIRES ETRANGERES 

 

·         Mobilisation au profit du Bénin de 230 milliards de francs CFA auprès des partenaires techniques et financiers ; 

·         Ouverture de nouveaux postes diplomatiques en Asie, en Europe et en Amérique latine. 

MICROFINANCE 

·         Montant cumulé de 60,3 milliards de francs CFA injecté dans le secteur de la microfinance sous forme de liquidité au profit de 862 323 personnes, toutes interventions comprises, par le canal de 31 IMF ; 

·         Financement de jeunes entrepreneurs pour la diversification agricole, par la valorisation des vallées avec 689 projets approuvés dans 21 communes et plus de 4 000 emplois attendus. 

 

TOURISME 

·         Amélioration des capacités d’accueil des hôtes, passées à 10 500 lits en 2009 contre 2 640 lits en 2006. 

SPORTS ET LOISIRS 

·         Investissement de 14,6 milliards de francs CFA de 2006 à 20101, en faveur de la jeunesse, des sports et des loisirs, pour accroître les performances sportives du Bénin sur le plan international. 

GOUVERNANCE ET DECENTRALISATION 

·         Vote de la loi sur l’intercommunalité ; 

·         Mise en place du cadre réglementaire de l’exercice de la police municipale, du mécanisme unique d’allocation de ressources aux communes (FADEC) et de l’adoption de la politique nationale de décentralisation et de déconcentration (PONADEC) ; 

·         7 milliards de francs CFA pour la réhabilitation et la modernisation du marché de Dantokpa ; 

·         800 millions de francs CFA pour la modernisation des principaux marchés des communes ; 

·         200 millions de francs CFA pour l’achèvement de la construction du marché de Sègbana ; 

·         1,5 milliards pour la construction en cours des marchés de Djougou, Natitingou et Kandi. 

Le Bénin est réellement en marche et progresse sur le chemin de l’émergence 


Actions

Informations



Laisser un commentaire




maghrebactu |
actuplus |
November24 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mafoi2007
| mikebrantuvie11111
| communication