PRESIDENTIELLE DU 13 MARS 2011

7 05 2011

Le chauffeur reste 

Justin TCHALLA 

Arrivé en tête dans huit (08) départements sur douze (12) avec des scores écrasants, Boni YAYI bat le célèbre record jamais atteint dans l’histoire du Bénin par un candidat aux élections présidentielles.  Plus de 53%, c’est le chiffre qui retourne la clé de la Marina à son actuel locataire le président candidat, le docteur Thomas Boni YAYI. Déjà obtenu au premier tour de l’élection présidentielle du 13mars 2011, ce chiffre permet au candidat du changement de passer d’un seul coup donc le K.O. Après la Commission Electorale Nationale Autonome (CENA) présidée par Joseph GNONLONFOUN, et l’attestation par la Cour constitutionnelle des tendances avancées, le K.O est définitivement consommé. Tout au long de la campagne et même durant la précampagne électorale, ce résultat était voulu et donc chanté sur tous les toits par les yayistes. Si c’était un crime, le juge dirait tout simplement que ce K.O est prémédité. Pour mémoire, le K.O a été le mot le plus prononcé par les militants et sympathisants des Forces Cauris pour un Bénin Emergent (FCBE) tout au long de la campagne électorale et comme pour rivaliser, ce mot devient celui d’introduction de tous les autres candidats à la magistrature suprême. Certains, même réunis à dix, l’emploient   juste pour faire plaisir à leur candidat tout en sachant qu’ils  ne disposent  d’une popularité aussi importante pour faire passer leur leader au premier tour des élections. Quant aux hommes et femmes du changement, ils emploient le K.O en toute conscience comptant bien sur leurs  effectifs  pléthoriques lors des meetings et sont déterminées à préserver les atouts du changement. Les militants de la majorité présidentielle ont prouvé leur détermination le dimanche 13 mars 2011 décidant ainsi de ne pas changer de chauffeur en si bon chemin. Aux dires de ces électeurs, cet extraordinaire véhicule de changement a déchargé d’innombrables réalisations parmi lesquelles figurent la gratuité de l’enseignement maternel, primaire et le secondaire pour les filles sans oublier les universitaires. La gratuité de la césarienne, le microcrédit aux plus pauvres, le reversement de milliers d’agents contractuels en agents permanents de l’Etat, l’ouverture de nouveaux centres universitaires et la réouverture des écoles normales supérieures, la mécanisation de l’agriculture et la liste est longue … 

« Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras » dit-on. Les Béninois préfèrent le concret au rêve ambitieux et défaillant qui risquerait de ralentir le développement amorcé depuis Avril 2006. Et comme pour réduire le coût des élections à l’Etat béninois et amoindrir les peines des membres de la CENA, le peuple béninois décide par la voix des urnes de n’organiser qu’un seul tour en départageant très tôt les 14 challengers en liste. Historique et incroyable mais vrai et légal, le K.O est consommé et le chauffeur reste pour  continuer  son chemin vers l’émergence et la prospérité partagée au Bénin. 


Actions

Informations



Laisser un commentaire




maghrebactu |
actuplus |
November24 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mafoi2007
| mikebrantuvie11111
| communication